Fondements théoriques et applications aux situations difficiles de dépendance à l’alcool et de crise suicidaire.

 

Comme les autres modèles de thérapie en temps court (approche stratégique, de J. Haley ; la thérapie brève de P. Watzlawick R.Fisch et J. Weakland,) la Thérapie Orientée vers les Solutions (TOS) est une approche constructiviste et systémique.

Développement dans le sillage direct de l’école de Palo Alto, la thérapie orientée vers les solutions développée par Steve De Shazer quitte le regard posé sur le problème et les mécanismes interactionnels qui les maintiennent en se centrant et en développant la question des exceptions au problème.

En thérapie orientée vers les solutions, l’intérêt se porte sur le spontané, sur ce que tout patient fait naturellement pour régler son problème.

Idée nouvelle, la TOS permet au patient de prendre conscience de la constance du changement : « Tout change, tout bouge tout le temps, la seule chose qui ne change pas c’est que tout change ».

Modèle marqué par « la traque » de ce qui est différent, de ce qui peut être acté autrement, de petit et de bon pour le patient, la TOS autorise un éloignement des questions qui peuvent figer le consultant : « Quelle est la source de mon problème ? » ou encore « Pourquoi… ? »

Pourvoyeuse de changements, la thérapie orientée vers les solutions s’appuie sur une idée forte de M.H.Erickson qui projette le patient dans le futur à un moment où le problème est résolu. Cette prédiction créatrice « votre problème est résolu » engage patient et thérapeute à voyager dans le monde des ressources et des exceptions.

Le temps de formation permettra d’appliquer la TOS de manière aisée dans la pratique quotidienne de tout professionnel de la relation d’aide.
Autour de deux problématiques majeures nous entrerons dans la richesse d’entretiens thérapeutiques efficients et originaux.

Avec l’apport du modèle de Bruges (Dr L.Isebaert), l’approche du sujet dépendant de l’alcool permettra d’asseoir une pratique novatrice en travaillant sur ce que VEUT faire le patient et non sur ce qu’il DOIT faire. Recadrage de pratique puissant, la TOS ouvre un objectif nouveau, longtemps repoussé des prises en soins : La consommation contrôlée.

Utiliser des outils TOS pour rendre libre le sujet dépendant : quel pari !

Face à la crise suicidaire quoi de plus important que de donner l’espoir dès le premier contact, les premières questions, les premiers recadrages « solutionnistes » ?

Comment travailler avec un patient qui possède ou est possédé par sa tentative de solution ? Sur quoi poser son attention, sa pratique ?
Des exceptions aux ressources, des compliments divers aux tâches d’action, comment créer une prise en soins orientée solutions de la création de l’alliance thérapeutique à l’expérience émotionnelle correctrice.

 

 

La formation proposée sur deux jours aborde :

 

Les idées clefs en TOS

  • Parler problème vs parler solution
  • Notion de temporalité
  • Keep yours eyes on the ball : se centrer sur la solution
    • Empowering
    • Rosenthal
  • Constance et changement : petites histoires utiles

 

Parler objectif

  • Construire des objectifs
  • Le questionnement de suite

 

Les questions du miracle

  • Pratiquer
  • Innover
  • Part hypnotique

 

Les compliments/The compliments

  • Utiliser le compliment pour renforcer les mises en action

 

Questionner les ressources

  • Ressources de type 1
  • Ressources de type 2
  • Construire des ressources

 

Questionner les exceptions

  • Les types d’exception
  • Questionnement
  • Construire

 

Travailler avec des échelles

  • Les types d’échelles
  • Co-créer des échelles

 

Techniques

  • Du scénario idéal au-delà du problème
  • L’alpiniste

 

Pratique de la TOS dans son activité clinique

  • Au quotidien
  • TOS et crise suicidaire
    • Travail de la demande
    • Construire un mandat circulaire
    • Construire un objectif
    • Travail des exceptions et des ressources
    • Ancrage de la solution
    • Co construction de taches thérapeutiques
  • TOS et dépendance à l’alcool
    • Hypothèses utiles et inhibitrices
    • Le travail de la liberté : Contrat circulaire et double lien
    • Les taches d’observation : le carnet à deux entrées
    • Travail des ressources
    • Ressources et prévention de la rechute
    • Tache de construction : La boite magique

 

DuréeSessions / datesHorairePrixLieuFormateurs
2 jours16 et 17 déc-2017
de 9h30 à 17h30300 €
(acompte : 120 € à payer à l'inscription)
Centre de la Croix Rouge
Rue des Combattants 133
1310 La Hulpe
Jean-François Terakowski
Acompte à verser lors de l'inscription sur le compte BE81 9731 4478 1224 de Institut Milton Erickson de Belgique.
Dès la réception du paiement, nous réserverons votre place.
Inscrivez-vous ici

Partager cette page