Si l’hypnose utilisée en PTR a été développée et est enseignée pour convenir aux psycho-traumas, elle ne se limite pas à ce seul usage.

 

Des thérapeutes entrainés à la thérapie générale autant qu’à la thérapie spécialisée des traumas

L’hypnose Conversationnelle Stratégique a été mise au point pour satisfaire aux besoins spécifiques de ce qui est sans doute le plus exigeant en psychothérapie : les traumas.
En effet ceux-ci demandent une dextérité et une « technologie » hypnotique spécifique pour concrétiser véritablement un respect du patient et de ses résistances, et ne pas lui faire mal.

Ces qualités et exigences se déclinent en thérapie générale et y sont tout aussi appréciables pour le patient.

L’entraînement à l’Hypnose Conversationnelle Stratégique et ses conceptions novatrices préparent donc les thérapeutes à la thérapie très exigeante des traumas et des équivalents traumatiques mais aussi à la thérapie générale.

 

Une thérapie brève

Toutes les souffrances humaines ne découlent pas forcément de situations traumatiques mais dans nombre d’autres cas l’hypnose permet de travailler au bon niveau (l’inconscient) et d’ainsi réduire radicalement le temps des thérapies.

Ceci est vrai pour les dépressions, les phobies, l’angoisse, l’anxiété, le manque de confiance en soi, la répétition des mauvais choix de vie, etc.

 

Une aide pour le sport, l’expression artistique…

L’Hypnose Conversationnelle Stratégique permet aussi l’amélioration des compétences dans les sports, les prestations musicales, la prise de parole en public etc.

 

L’hypnose conversationnelle et la préparation aux interventions chirurgicales

Une des autres spécialités des thérapeutes formées à l’institut Erickson de Belgique est la préparation aux interventions chirurgicales pour accentuer les mécanismes naturels de guérison, le renforcement et l’accélération de la cicatrisation, l’élimination du choc dû aux anesthésiants et au curare, la diminution des inflammations, la diminution de l’angoisse avant la chirurgie et de l’utilisation de l’anesthésie hypnotique durant et après la chirurgie.

De manière générale, la guérison et le confort post opératoire sont augmentés et la guérison accélérée au point qu’un grand nombre de patients diminuent spontanément, avec l’autorisation des chirurgiens, le nombre de jours d’hospitalisation.

Partager cette page